Retour sur la semaine de la famille aux Mureaux

Les temps forts de la conférence « communiquer avec son adolescent »
de Sophie Marinopoulos.

« Quand on joue à cache-cache, on a une certitude, ce sont les retrouvailles. On joue à se perdre, c’est l’expérimentation de la présence. »

« Les enfants détestent que les parents ne s’occupent pas d’eux. »

« La vie c’est une succession de séparations. »

« Les parents ont besoin d’un passeur, des fois on aime avoir quelqu’un qui ne nous connaît pas, comme aux Pâtes au Beurre. En expliquant à l’autre, on s’explique à soi-même. »

« La sécurité intérieure, c’est être capable de garder l’autre en soi, à ce moment là on peut alors aller à l’école tout seul. »

« Vous avez remarqué que les adolescents n’ont jamais de batterie ou jamais de réseaux quand vous essayez de les appeler, c’est une manière pour eux d’échapper. »

« Dans l’aimance, il y a la distance. »

« Quand il a 3 ans il vous dit que vous êtes la plus belle, quand il est adolescent vous êtes la pire mère au monde. Mais au final vous êtes son sujet de conversation principal. Le sujet principal des adolescents, c’est les parents. »

« A l’adolescence, il faut inventer une communication d’amour avec sa pudeur, sa fragilité. L’adolescent a besoin de reconnaissance, l’amour de soi passe par le regard de l’autre. »

« Ils aiment qu’on leur demande leur avis, même si on croit qu’ils se foutent de tout, cce n’est pas vrai. »

« Les adolescents utilisent leur corps pour dire ce qu’ils sentent : scarifications, violences, quand il n’ont pas les mots pour s’exprimer, ils s’expriment avec leur corps. Ils veulent échapper à leur corps (addictions). Il est important de savoir s’exprimer pour des raisons de santé psychique. »

« Quand vous dessaoulez, vous vous retrouvez vous même. En tant que parent on préférerait qu’ils parviennent à s’échapper autrement. L’adolescence remet en scène la question du corps dans la relation à l’autre. »

« Ce qui se passe dans l’adolescence est le résultat d’un parcours, ça qui se joue avant cette période. »

« Plus le parent lâche, plus l’ado fait des bêtises, pour interpeler ses parents et plus il va loin. »

« L’adolescent se transforme et le parent transforme sa relation à l’enfant. Il a besoin d’avoir un parent auprès de lui dans cette période charnière. »

Les commentaires sont désactivés.